Le Réseau continental de coproduction de connaissances, recherche et formation offre un espace multidisciplinaire d’échange entre chercheurs, décideurs et praticiens des politiques sociales. Au moyen du dialogue et le transfert réciproque des idées, un ensemble d’acteurs des communautés diverses est relié dans un processus dynamique de construction et coproduction de connaissances et du partage du savoir afin de faire avancer la compréhension et la formulation des politiques de lutte contre la pauvreté, d’insertion en emploi et d’économie sociale.

Accueilli par l’Institut d’économie politique Karl Polanyi à Montréal, le ReCo est subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et le Centre de recherches pour le développement international (CRDI).

Le ReCo rassemble des chercheurs, des étudiants, des membres de la société civile (mouvements sociaux, coopératifs et syndicats) et des représentants gouvernementaux (de niveau national, fédéral, provincial et municipal) du Québec et de l’Amérique latine impliqués dans la coproduction de connaissances sur le plan institutionnel et d’innovation en matière de politique sociale et des initiatives d’économie sociale. Les participants s’engagent à partager horizontalement leurs connaissances dans un esprit d’apprentissage et d’échange.

La méthodologie adoptée reconnaît que le dialogue est essentiel dans la coproduction des connaissances. Le réseau vise le dialogue comme outil de recherche et comme mécanisme dans l’élaboration des politiques innovatrices. Le ReCo contribue à la conceptualisation des processus de coproduction de connaissances et il cherche à analyser l’inclusion de nouveaux acteurs et l’élaboration des nouvelles politiques qui en résultent.

La coproduction est une façon de partager et de diffuser les connaissances ainsi qu’un moyen d’engendrer un environnement qui aide à la consolidation d’une « Communauté de pratique » dynamique. De là, le ReCo s’investit aux différentes activités, dont des séminaires de formation et colloques internationaux et des stages, qui le renouvellent et revivifie.